Hussein Dabbas (Embraer) : « Dans la plupart des cas, le trafic ne justifie pas un avion de 180 sièges »
Deux ans après l'échec de son rapprochement avec Boeing, le constructeur brésilien redouble d'efforts pour vendre ses appareils de moins de 150 places, qu'il estime plus adaptés au marché continental.

image
  • Like
  • Love
  • HaHa
  • WoW
  • Sad
  • Angry
  • Care